L’inauguration officielle du CFPAD a eu lieu

L’inauguration officielle du CFPAD a eu lieu

La solennité était à son comble le 18 janvier dernier à l’occasion de l’inauguration du Centre de Formation Professionnel Agropastoral DUCA de Souza (CFPAD).
Alors que l’ardeur du soleil au firmament illuminait de splendeur la belle verdure luxuriante de l’établissement, l’on pouvait remarquer le dispositif d’accueil, et la mobilisation des invités parés à accueillir dès 10h M. le sous-préfet de fiko Bonalea et sa suite pour le début des cérémonies.


C’est avec l’exécution de l’hymen national que l’événement démarre, puis Madame la Coordinatrice de l’association Donner une Chance à l’Avenir (DUCA) et Cofondatrice du CFPAD à l’honneur ouvrira le bal des allocutions. D’un discours moulé à l’esprit d’une humanitaire sans frontière, en parfaite accord avec les convictions d’une enseignante chevronnée, Madame Moukouri traduit sa volonté bâtie durant des années d’œuvrer à sortir les jeunes aux horizons incertains des routes sinueuses en leur apportant la formation et l’autopromotion, notamment, en agriculture. L’éloquence des réalisations jusqu’ici faites et présentées permettront par la suite à M. le Sous-préfet de qualifier le centre d’un cadre de référence en devenir.
Après les discours du chef de centre, du responsable des formations, des représentants des jeunes et parents, du mot du chef traditionnel de Douala-Souza, du Délégué départemental du Minefop, c’était au tour de M. le Sous-préfet de clore la section des discours. Très succinctement, il a marqué son honneur et sa fierté de voir une initiative jugée salutaire et exemplaire en faveur de la jeunesse se développer dans son territoire de compétence, il a de ce fait promis d’apporter une attention particulière au centre d’autant plus que l’initiative est en totale reliance et concordance avec la politique du gouvernement.


Dès la clôture du discours, les officiels et invités ont fait le tour des stands pour apprécier à juste titre les expositions préparées pour la circonstance. Dans la même foulé ont a assisté à la coupure du ruban symbolique et le dévoilement de la plaque commémorative. C’est sous un air modéré de liesse et d’allégresse que la cérémonie est arrivée à son terme avec un buffet offert par le couple M.et Mme Moukouri à leurs convives.